Touche 17% de la population française. Seconde cause d’invalidité en France et source de dégradation de la qualité de vie.

Maladie dégénérative de l’articulation au cours de laquelle il y a une destruction du cartilage suivie de lésions osseuses.

  • L’ articulation est une structure unissant les os et autorisant le mouvement.
  • Le cartilage est un tissu ferme et élastique qui recouvre les extrémités osseuses.
  • Il favorise le déplacement harmonieux des os et protège ces derniers en amortissant les chocs et en répartissant les pressions.

Info arthrose

Pour de nombreux patients, l’arthrose est un véritable handicap alors que cette maladie reste méconnue et ignorée et la plupart  considèrent que c’est une usure liée au vieillissement contre laquelle les moyens sont limités.
Près de la moitié d’entre eux (47,8%) ont moins de 60 ans et plus d’un tiers (35,8%) a commencé à souffrir de douleurs arthrosiques avant l’âge de 40 ans. La douleur est donc la principale répercussion sur la qualité de vie des patients. Chez un tiers d’entre eux, elle est permanente et chez un autre tiers, elle survient de manière imprévisible.

L’arthrose crée:

  • une augmentation de la fatigue,des répercussions sur la vie professionnelle, sur la vie de couple, sur la vie sexuelle.
  • un manque d’écoute et de compréhension de la part de leur entourage, surtout s’ils sont jeunes (chez les moins de 40 ans).
  • un manque de considération qui marque le psychique avec impact de la maladie sur le moral et une dégradation de l’ image de soi.
  • la peur du handicap, le sentiment de vieillir, les motifs d’inquiétude sont en effet nombreux.

 

JPEG - 268 ko

 

L’arthrose, est une maladie de toute l’articulation

L’AFLAR (Association Française de Lutte Anti-Rhumatismale) présente les résultats de sa grande enquête nationale sur l’arthrose. Les malades, les associations et les professionnels de santé s’inquiètent de la mauvaise prise en charge de l’arthrose dans un contexte qui s’aggrave.
Non, l’arthrose n’est pas une maladie de « vieux »

PNG - 25.5 ko

Les personnes déclarant des antécédents de traumatismes articulaires (principalement pieds et genoux) sont plus souvent des hommes. C’est parmi elles que l’arthrose a commencé le plus tôt, avant 30 ans. Douleur et manque de compréhension pénalisent le quotidien De nombreux répondants jeunes et en activité professionnelle.

Lutter contre les idées reçues et sensibiliser le grand public, les professionnels de santé et les autorités sanitaires sur l’arthrose, tels étaient les objectifs de l’enquête Stop-Arthrose.
PNG - 22 ko
PNG - 27.3 ko

Cependant, près de 20% des patients en surpoids (IMC compris entre 25 et 30) et plus d’un tiers des obèses (IMC égal ou supérieur à 30) n’ont aucune activité physique. Seuls moins de la moitié des patients pensent que le surpoids est l’un des principaux facteurs déclenchant de l’arthrose, ce qui est pourtant vrai.